Best

Groupe Taziri Alnif – Adag Trhlt

Evolution de la musique amazighe engagée dans le Sud-Est « Exemple  Taziri Alnif – Adag Trhlt »

Ci-joint l’exemple d’une rythmique par guitare pour jouer un morceau d’Ahidous Moderne « Taziri Alnif – Adag Trhlt » 

La Musique

Art de combiner des sons d’après des règles : (variables selon les lieux et les époques), d’organiser une durée avec des éléments sonores ; on peut distinguer entre plusieurs types, à savoir : — Musique classique, Musique de jazz, de rock. Musique moderne — Musique occidentale ; indienne, chinoise, amazigh — Musique vocale chant, voix. Musique instrumentale. Musique concrète, à base de sons naturels – etc.

Chanson nouvelle

La musique engagée du Sud-Est du constitue une « chanson nouvelle », une réalité relativement récente dans le panorama musical amazigh marocain. Jusqu’aux années 90, ce genre de produit n’existait pas. Il reste pour l’instant confiné à une dimension régionale.

Le Sud-Est auquel nous faisons ici référence n’existe pas d’un point de vue administratif. Partagé entre plusieurs provinces réunies dans quatre régions différentes, il désigne pourtant un espace géographiquement homogène, qui part du Haut Atlas oriental et s’étend jusqu’au désert de la frontière algérienne. Historiquement peuplé par des confédérations tribales berbérophones, ses habitants partagent une continuité linguistique et coutumière, en plus d’un passé commun de résistance au colonisateur français.

Style Musical ancien et nouveau

Il s’agit d’une chanson nouvelle, parce qu’avant, le Sud-Est, contrairement à d’autres régions berbères, n’avait pas un vrai style musical auquel l’associer. Bien que notre héritage soit riche de chants et danses collectives, de rythmes et sonorités différentes, les gens ont toujours écouté la musique du Souss ou du Moyen Atlas. Mais malheureusement ils n’ont rien donné à la cause amazighe, et ils se trouvent relégués au rang de folklore.

Pendant les dernières décennies, on marque l’apparition des groupes musicales avec des traits spécifiques et des caractéristiques propres : utilisation des instruments « modernes » (basse, batterie et surtout guitare) à côté des percussions (bendir) et d’autres repères traditionnels (flûte, luthar).

Notre site Web a pour objectif de participer à la diffusion des chansons de notre culture Amazigh. https://taghufi.com/category/ahidous-moderne/

AUTEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.